23/09/2003

5. Alzheimer : mieux connaître la maladie.

                    
             TROUBLES DE LA MALADIE D' ALZHEIMER


Sur le plan clinique, la maladie se définit par l'association de trois symptômes :

1. un trouble de la mémoire
le patient a du mal à se rappeler des faits récents. Le patient garde par contre une meilleure mémoire des choses du passé, certains évoquent volontiers la maison de leur enfance, reparlent de leurs parents. Il n'est pas rare qu'ils confondent les générations.


2. l'atteinte des fonctions cognitives ( jugement, langage, reconnaissance visuelle...)
c'est-à-dire les troubles de tout ce qui est considéré comme acquis, connu. Ainsi, le patient ne sait plus effectuer certaines tâches qui lui étaient naturelles, par exemple: il se retrouve dans l'impossibilité de pouvoir utiliser le téléphone ou de prendre le bus, même simplement de faire sa toilette ou de s'habiller, etc...

3. la perte d'autonomie.
Dans les phases évoluées de la maladies, le patient perd généralement l'appétit. Il souffre de faiblesse musculaire et de troubles de la coordination des mouvements. La maladie évolue jusqu'à un état grabataire .


Souvent, les troubles évoqués ci-dessus sont associés à un syndrome dépressif. Le patient présente des troubles de l'humeur, il passe facilement d'une phase gaie à une phase de tristesse. Le patient est anxieux, agité ( il peut éprouver le besoin de déambuler sans arrêt )  et peut avoir des hallucinations. Les changements ( hospitalisation, par exemple ) sont en général très perturbants.
Au stade terminal de la maladie, le patient fragilisé ne résistera pas à des affections secondaires à son état. Ce sont des infections respiratoires, urinaires, des séquelles de chute sévère, etc...qui vont entraîner la mort.

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.