20/11/2003

17. Prévention des fractures du col du fémur.


                         DIMINUER LES RISQUES DE FRACTURE DU COL DU FEMUR.



La fracture de la hanche est actuellement en forte recrudescence. Le vieillissement de la population et les problèmes d'ostéoporose, surtout chez les femmes, peuvent expliquer ce phénomène. Près de 20000 fractures de hanche sont recensées chaque année, en Belgique.Une victime sur 5 de cette épidémie silencieuse décèdera dans l'année. Dans certains cas d'ostéoporose, la fracture du col du fémur peut être spontanée et dans ce cas, c'est la fracture qui provoque la chute de la personne et non le contraire. De même une fracture peut survenir simplement en se retournant dans le lit ou en heurtant un meuble. Mais dans plus de 80 % des cas, les fractures du col du fémur sont consécutives à une chute.
Cette fracture se diagnostique généralement aisément chez la personne âgée. Relevée après la chute, celle-ci ne peut plus prendre appui sur la jambe. A l'examen clinique, le membre inférieur est raccourci et le pied en rotation externe.
Chez la personne âgée, le traitement privilégié consiste à remplacer la tête de la hanche et le col du fémur et d'installer une prothèse totale de la hanche (P.T.H.). Les résultats sont excellents et permettent une reprise de la marche aidée moins d'une semaine après l’intervention. Si la rééducation peut se faire dans de bonnes conditions, la perte d'autonomie sera limitée dans le temps. 

Signalons qu' un système de protection de conception simple existe maintenant sur le marché. Cette protection amortit l'impact lors des chutes latérales, souvent responsables de fractures. 
Le dispositif de protection comprend un sous-vêtement équipé de poches latérales au niveau des hanches. Quand le sous-vêtement est enfilé, des coquilles de protection en nylon tressé, matière rigide mais légère, sont glissées dans les poches. En cas de chute, le choc classique sur le grand trochanter est ainsi diminué par absorption et déviation de l'impact vers les tissus mous. Dans nos Maisons de Repos et de Soins, nous connaissons tous des personnes fragilisées qui ressentent le besoin de déambuler. Ces  protecteurs de hanche nous semblent particulièrement indiqués pour elles. Nous n'avons pas encore eu connaissance de résultats statistiques fiables, mais nous pouvons raisonnablement penser que la protection est efficace.
http://w.w.w.hips.dk 







Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.