20/01/2004

25. Le cantou : une heureuse alternative.




Les Cantous.

 

Le cantou est une formule d'accueil pour les personnes âgées désorientées ou souffrant de la maladie d'Alzheimer.


 
  • A la fin des années 70, la création du premier Cantou (centre d'animation naturel tiré d'occupations utiles), à Rueil-Malmaison, en banlieue parisienne, par Gérard Caussanel, répondait à un objectif simple : faire cohabiter des personnes âgées séniles avec d'autres moins désorientées pour stimuler les premières et tenter de préserver leur autonomie. Il est à noter que le mot cantou est également un mot provençal, encore utilisé de nos jours, qui signifie le foyer, l’âtre.

  • Un  cantou cherche donc à offrir un foyer, un lieu de vie communautaire à des personnes désorientées. Dans le cantou, les résidents vont  trouver un espace où la communication, l'entraide et les relations sont favorisées.  Les personnes âgées sont invitées, en fonction de leurs possibilités et de leurs souhaits, à participer à tous les actes de la vie quotidienne (épluchage des légumes, mise de la table, vaisselle, pliage du linge).

  • Le cantou va donc préserver ou  rendre aux personnes  une certaine autonomie. C’est le groupe  qui va aider à sauver l'autonomie individuelle dans un environnement protégé. Stimulé par les membres du personnel et sa famille à laquelle il est demandé de s'impliquer dans le projet, le résident pourra mieux exploiter toutes les potentialités qui lui restent. Cette sollicitude rassurante va diminuer l’anxiété. les familles, déstabilisées par la détérioration mentale d'un de leurs parents âgés, sont impliquées. L’esprit des cantous, c’est offrir un lieu d’accueil, mais aussi de préserver au maximum le lien familial en intégrant les membres de  chaque famille, par la  participation aux activités et à des rencontres.
    Dans l’esprit du cantou, Personne ne peut ni ne doit prétendre remplacer les proches dans les deux domaines de l’apport affectif  et de la responsabilité.

  • Concrètement, un cantou est une petite unité autonome qui accueille une douzaine de personnes.Les chambres sont le plus souvent individuelles avec, pour chacune d'elles, une salle de bains avec lavabo, un WC, une douche. Les chambres ne sont pas éloignées d'une grande pièce commune qui permet, dans le même lieu, de préparer les repas, de les partager, de se reposer et de passer la journée. La cuisine est intégrée ou proche et accessible aux résidents. Une terrasse extérieure ou un jardin seront facilement accessibles. Ce lieu de vie est donc un espace de liberté. Les responsables du cantou et les autres membres du personnel  sont polyvalents. Ils accompagnent  et se tiennent à la disposition des résidents en évitant de se substituer à eux pour tous les gestes de la vie qu'ils peuvent encore effectuer seuls.


Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.