11/07/2004

44. Destin exceptionnel


Emile Brichard est décédé à son domicile ce jeudi 08 juillet 2004, à Villers-Poterie, petit village de Belgique. Derrière ce nom qui ne vous dit vraisemblablement rien, se cache un destin assez exceptionnel.
 
Emile Brichard était né au XIX ème siècle, le 20 décembre 1899, à Arsimont, près de Namur. A 104 ans, Il vivait encore seul, de manière autonome, même s'il était aidé par son entourage, principalement son fils et sa belle-fille.
 
Alors que la Belgique pensait avoir perdu son dernier combattant de la guerre 1914-1918, un journal local avait rappelé récemment son existence aux autorités. En 1914, sa famille s'était réfugié en Angleterre mais était rentrée ensuite en France, à Dieppe. Il avait travaillé dans une usine d'armement puis avait été appelé au combat dès l'âge de 18 ans. Il n'oubliera jamais l'horreur des combats dans les tranchées.
 
De même, il était le plus ancien coureur du Tour de France encore en vie. Les organisateurs l'avaient oublié, et il avait fallu leur rappeler qu'Emile était largement en tête du peloton des plus anciens participants à la plus célèbre épreuve cycliste. Ce sportif avait participé au tour en 1926. Il avait été contraint à l'abandon dans l'étape Evian-Mulhouse, longue de 370 kilomètres. Emile Brichard avait crevé deux fois dans le col de la faucille et était arrivé hors des délais...
 
Il avait aussi exercé le dur métier de mineur, si glorieux jadis, mais  aujourd'hui tombé pratiquement dans l'oubli.






Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.