20/09/2004

54. La fin du vieil ours.


 
Les résultats de l'autopsie pratiquée sur la dépouille d'un ours des Pyrénées ont confirmé la mort naturelle de l'animal. Papillon, le doyen des ours des Pyrénées, avait été retrouvé mort fin juillet, sur la commune de Chèze (Hautes-Pyrénées).

Cet ours, d'une longévité exceptionnelle, avait vécu plusieurs dizaines d'années entre les vallées d'Aspe et d'Ossau où il était connu de tous. D'un âge déjà avancé, il avait été chassé par l'ours Néré, le nouveau mâle dominant du Béarn. Papillon, l'ours mythique, avait donc dû quitter sa terre natale pour s'installer progressivement à partir de 2001 dans la vallée de Luz-Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées). En avril 2004, il avait été capturé et équipé d'un émetteur permettant de suivre ces déplacements. Lors de cette capture, il avait été constaté que Papillon était devenu un vieillard atteint de cataracte, ce qui le handicapait de la vue, et souffrant d'arthrose, ce le qui gênait dans ses déplacements. Ses griffes et ses dents étaient complètement usées. L'ours était très maigre, parce que chasser lui était plus en plus difficile, mais l'animal ne souffrait pas d'autre maladie particulière ni de blessure.
Depuis le début du mois de juillet, Papillon ne montrait quasiment plus de signes d'activité. Le 20 juillet, une observation rapprochée permis de constater que l'animal était pratiquement dans l'incapacité de se déplacer. Il avait été vu vivant pour la dernière fois le 24 juillet.













Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.