07/10/2004

57. La souffrance des déments.

Alors que les soignants font généralement moins attention aux plaintes formulées par les patients déments parce qu’ils ont l’impression que ces personnes exagèrent leurs plaintes, des études récentes montrent que, bien au  contraire, la souffrance serait accrue chez les personnes âgées atteintes de démence si on les compare aux personnes du même âge mais qui ne souffrent pas de cette affection. 


source :  Pain assessment in patients with possible vascular dementia.Psychiatry. 2003 Summer;66(2):133-45.
 


Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.