03/06/2005

82. Un secret de 30 ans.

 

 


 

Un des plus grands mystères de la politique américaine vient d'être levé. Un important magazine américain a publié, cette semaine, un article dans lequel W. Mark Felt, âgé de 91 ans, ancien directeur adjoint du FBI, dévoile publiquement son rôle capital dans le scandale du "Watergate". Le haut fonctionnaire en retraite reconnaît avoir été, trente ans plus tôt, le mystérieux informateur qui avait si bien renseigné la presse sur des pratiques douteuses commanditées par le président Nixon. Les révélations du vieil homme ont fait souffler un vent de folie sur les télévisions américaines, qui ont aussitôt convoqué de multiples experts pour débattre d'une question qui passionne l'Amérique depuis trois décennies.
Mark Felt, qui coule des jours paisibles dans la ville de Santa Rosa en Californie, avait déjà confié son secret à sa proche famille en 2002. Il avait déclaré à son fils qu'«il n'était pas particulièrement fier» du rôle qu'il avait joué et qu'il avait peur d'être mal compris, mais qu'il avait envie de révéler publiquement  son lourd secret «parce qu'il approchait de la fin de sa vie». Finalement, en accord avec ses proches, le vieil homme a décidé de rédiger un article pour la revue à grand tirage "Vanity Fair".

 

Durant la campagne électorale de 1972 qui avait abouti à sa réélection, le Président Nixon avait fait placer sous écoute téléphonique le siège du Parti démocrate. Prévenus par un mystérieux informateur, Carl Bernstein et Bob Woodward, deux courageux journalistes du Washington Post, avaient publié une série d'articles qui révélaient à l'Amérique et au monde, les pratiques illégales utilisées par le président Nixon. Le scandale du Watergate ( du nom de l'immeuble où était établi le siège du  parti démocrate) avait entraîné la démission du président républicain deux ans plus tard, en 1974.  



Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.