29/08/2005

91. parole du sociologue.

 
 

« Le soin est bien plus qu’une question de services et d’actes psychosociaux et médicaux. C’est d’abord une question de lien entre des humains. »
 
 

Mario Paquet, sociologue.
Chercheur à l’Institut universitaire de gériatrie à MONTRÉAL.





Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

14/08/2005

90. Les vieux mariés.

 



Marguerite et André, qui totalisent 208 ans à eux deux, viennent de fêter, à leur domicile d'Argenton-sur-Creuse, dans le département de l'Indre (France), leur 81e anniversaire de mariage. Mariés le 12 août 1924, ils avaient donc fêté leurs noces de chêne (80 ans de mariage) l'année dernière.
Marguerite et André, 101 et 107 ans respectivement, ont aujourd'hui deux enfants, quatre petits-enfants et six arrière-petits-enfants qui sont venus partager le déjeuner familial tenu à cette occasion ce vendredi, avec une petite coupe de champagne au programme...
Et pourtant, la vie de ces deux anciens enseignants n'a pas été sans embûches. André est en effet l'un des derniers soldats survivants de la guerre 14-18. Mais c'est la seconde guerre mondiale qui lui a laissé les pires souvenirs. Son père, réfugié chez les parents de son épouse, fut tué dans un bombardement aérien en 1940 à Aigurande (Indre), alors que sa mère trouva la mort en 1944, dans un autre bombardement, pendant le débarquement de Normandie.
les plus vieux mariés de France continuent de vivre à leur domicile, grâce à l'assistance de deux aides à domicile qui se relaient quotidiennement auprès d'André. Marguerite, six ans plus jeune, est encore très alerte et passionnée de lecture.


 

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

05/08/2005

89. L'abbé Pierre.

 

 

 


Né le 05 août 1912, l'Abbé Pierre, le fondateur d'Emmaüs, a fêté aujourd'hui, à Paris, son 93e anniversaire. Aux nombreux journalistes venus le saluer, il a fait part de sa gêne devant le «remue-ménage» provoqué par la célébration.
"A mon âge, avoir une activité sociale et intellectuelle comme j'ai, ce n'est pas courant", a reconnu le vieil homme, dont la mémoire et la vivacité forcent l'admiration des proches et des visiteurs. "On ne peut pas dire que je m'ennuie".

"Il n'y a pas de maladie, alors je ne peux pas dire que ça ne va pas. Mais il n'y a pas de forces, alors je râle", a-t-il répondu avec son humour habituel à une question sur son état de santé. "Malgré le peu de forces, j'arrive à faire un peu", a-t-il ajouté.
L'abbé Pierre a une nouvelle fois profité de l'occasion pour rappeler son combat contre la précarité.
Il y a deux mois, Le Président de la République Française lui avait décerné la Grand Croix de l'Ordre national de la Légion d'honneur. Jacques Chirac avait salué en lui «une grande voix de tous les hommes sans voix» et une «figure emblématique de la défense des droits de l'homme». En février dernier, l'abbé Pierre avait lancé un nouveau cri d'alarme sur «l'état du mal logement en France», évoquant ces «trois millions de français qui n'ont pas la sécurité de l'habitat».



 

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer