01/09/2006

145. Les exilés de la société.

1 MRS

 

Dans la plupart des pays Européens, les politiques de soins et de services aux personnes âgées contribuent à les rendre plus dépendantes.  Les plus âgés deviennent objets de service dans une absence quasi totale de réciprocité. Ces politiques renforcent la construction sociale de la vieillesse comme temps de dépendance et de ségrégation en poussant des êtres à vivre dans le monde des vieux, des services et soins offerts aux vieux. Les vieux représentent toujours le non vivre, ce sont les exilés de la société. 

On ne peut plus reléguer les "vieux" dans un monde à part, sans lien ni prise avec le monde social actif.

 

Myriam Lequeu.


 "Misère et insolence de la vieillesse",  Editions labor, 1998.

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.