19/10/2007

167. Il s'ennuie un petit peu.

 

Louis de Cazenave a fêté  ses 110 ans ce mardi 16 octobre. Entouré de sa famille et des personnes qui lui permettent de continuer de vivre dans sa petite maison de Haute-Loire ( France), il a brièvement reçu les autorités.
Le maire de la localité a juste eu le temps de lui offrir des pâtes de fruit, puis le jubilaire a regagné doucement sa chambre avec son déambulateur.
le docteur, qui le connaît depuis trente ans, lui rend visite tous les quinze jours. «C’est lui qui me soigne, tellement il est agréable», sourit le médecin avant d'ajouter : «Pour son âge, il va aussi bien que possible, même s’il est embêté parce qu’il n’entend pas bien», «il a toute sa tête, fume encore la pipe et s’ennuie un peu». Le médecin conclut : « une hospitalisation à cet âge-là, il y a toutes les chances que ça ne se passe pas bien»,
La petite-fille de Louis de Cazenave, Alix, qui a fait le voyage depuis les Alpes de Haute-Provence, acquiesce: «Ce serait la meilleure solution pour tout le monde sauf pour lui». «Ici, c’est sa maison, où il a vécu avec sa femme, dans sa chambre il y a ses livres, même s’il ne lit plus, et par la fenêtre, il voit son jardin, même s’il ne le cultive plus».  
Le vieil homme est à la fois le doyen des Français et le dernier survivant de la Première guerre mondiale.

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.