27/01/2008

174. Le temps du voyage.

 

Un Britannique de 102 ans et sa femme qui en compte 87 ont embarqué début de cette année à Southampton (sud) sur un bateau qui les a conduit en Nouvelle-Zélande où ils ont décidé de s'installer, a rapporté la BBC-télévision.

Eric King-Turner et sa femme néo-zélandaise Doris ont quitté leur village du Hampshire dans le sud de l'Angleterre, pour la ville de Nelson, sur l'Ile du Sud (South Island, plus grande des deux îles de l'archipel). "J'aimerais me balader un peu. Je me suis dit qu'il pourrait être intéressant de déménager en Nouvelle-Zélande", a déclaré M. King-Turner, dentiste retraité, toujours bon pied, bon oeil, qui avait servi dans la marine pendant la IIe guerre mondiale. "Ma femme avait un peu la nostalgie de son pays d'origine", a-t-il expliqué.

"Je vis au jour le jour. Je ne peux pas dresser de plans sérieux au delà du lendemain, car à mon âge, à 102 ans, on se couche le soir et on ne se lève pas le matin. J'y suis résigné, mais je n'ai fait aucun préparatif pour mourir", a plaisanté le centenaire. "Je ne veux pas regretter, à 105 ans, de ne pas avoir déménagé pour les antipodes à 102 ans".

Les King-Turner se sont mariés il y a 13 ans, après avoir perdu leurs conjoints respectifs. Ils portent le même nom de famille et se sont rencontrés lorsqu'un groupe de King-Turner néo-zélandais était venu en Grande-Bretagne pour chercher leurs racines. (belga)

 

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.