23/10/2008

193. La loi du silence.

L'émission " les infiltrés", présentée ce mercredi 22 octobre 2008 à une heure de grande audience par France 2, était consacrée à la maltraitance des personnes âgées en institution. Le documentaire plonge dans la vie quotidienne d'une maison de retraite publique, présentant bien sous tous les rapports. Grâce à une caméra cachée, la journaliste, qui a réussi à se faire engager comme stagiaire soignante, va filmer de nombreux cas de maltraitances. Les professionnels présents à l'émission ont tous reconnus que la situation montrée n'avait rien d'exceptionnel. Brutalités, négligences, humiliations: la maltraitance des personnes âgées a été longtemps méconnue, voire niée. La loi du silence règne. Le personnel craint pour son emploi et les victimes hésitent à se plaindre de peur de représailles. Quand elles témoignent, elles sont peu entendues. Elles mettent en avant la honte, la douleur, le sentiment d'être infantilisées. L'émission a suscité la  réaction du gouvernement français qui annonce des sanctions. Les associations de familles et de professionnels condamnent le manque de personnel et une formation insuffisante.

note : la France a le mérite de prendre conscience d'une situation dont elle n'a pas le monopole. Il ne faudrait pas croire qu'en Belgique la situation soit meilleure.

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

20/10/2008

192. Soeur Emmanuelle.

  

579653

 

Soeur Emmanuelle est décédée ce lundi 20-10-2008, dans une maison de repos du Var, en France. Dans moins d'un mois, elle allait avoir 100 ans. Elle était née le 16 novembre 1908.

En archive ( n° 34 ) vous trouverez la biographie de Soeur Emmanuelle.

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

06/10/2008

191. Arrêtons de penser pour les gens.

 

 " Dans la formation, le plus important n’est pas d'apprendre aux professionnels à gérer les besoins des personnes âgées, mais c’est leur apprendre à respecter les choix de ces personnes. Trop souvent, elles sont priées d'entrer dans des réponses toutes préparées. Il ne faut pas agir pour les personnes âgées, il faut agir avec les personnes âgées. Il nous faut arrêter de penser pour les gens."

                                                   Florence LEDUC.

Florence LEDUC est responsable et formatrice à l’UNASSAD, (France). 

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer