24/12/2008

197. Le Chancelier.

 

helmut Schmidt ( 2006)

 

Il a fêté ses nonante ans hier et a fait la "une" de toute la presse allemande.  Helmut Schmidt a quitté le pouvoir depuis vingt-six ans, mais jouit aujourd'hui d'une aura à faire pâlir d'envie Angela Merkel elle-même. Certains analystes politiques pensent que les Allemands seraient prêts à le réélire demain, s'il le fallait.
L'ancien chancelier demeure éminemment actif sur la scène berlinoise : il est éditorialiste au quotidien Die Welt, participe à de nombreuses conférences, donne des cours et est l'invité obligé des débats télévisés. Le nonagénaire y incarne la ferme autorité et la fiabilité. Son franc-parler et ses prises de position détonantes par rapport au conformisme ambiant font de lui la personnalité politique la plus adulée d'Allemagne. Grand fumeur, il continue à griller des cigarettes sur les plateaux de télévision au mépris du politiquement correct et des règlements.
Dans la crise financière qui secoue le pays, les politiques le consultent et écoutent ses conseils. Notamment le ministre des Finances, Peer Steinbrück, qui a retenu son avertissement : "en période de crise, il n'y a rien de pire que l'ambiguïté et l'imprécision".

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.