24/03/2009

204. Le triste destin d'Amélie.

 


ID1599859_23_amelie2_b_191714_00M9MQ_2_JPG

"Aidez-moi à mourir", c’est ainsi que s'exprime Amélie, 93 ans. La vieille dame  réside depuis 5 ans dans une maison de repos près d'Anvers, en Belgique. Elle a fait preuve de beaucoup de dynamisme tant qu'elle n'avait  pas trop de problèmes de santé. Amélie a même contribué à animer la maison de repos où elle séjourne. Mais depuis quelques mois, elle ne sait plus se déplacer. Elle remarque aussi que sa vue a beaucoup diminué et qu'elle devient de plus en plus sourde. Elle constate qu'elle souffre inutilement et devient une charge trop lourde pour les autres. Avec lucidité, Elle a estimé que le moment de partir était arrivé. Elle a demandé que l'on l'aide à mourir.  Sa demande d' euthanasie n'étant pas écoutée, Amélie Van Esbeen a tenté sans succès de mettre fin à ses jours. Actuellement, elle a commencé une grève de la faim.
Sa famille d’abord choquée par la volonté de la vieille dame, s’est finalement associée à la demande d’Amélie mais n’a trouvé aucun médecin ni aucun psychiatre qui accepte de les suivre. Seule concession de la maison de repos, la promesse de  ne pas faire d’acharnement thérapeutique.

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.