30/04/2009

207. Une battante.

 

parole Montalcini_2439444b.jpg

 

La scientifique et Prix Nobel de Médecine Rita Levi-Montalcini, connue pour ses importantes découvertes sur les neurones, a fêté ce 22 avril, son 100 ème anniversaire à son domicile romain. Née à Turin en 1909 d'un père ingénieur et d'une mère peintre, elle entame à 20 ans des études de médecine qu'elle achève brillamment en 1936.

La promulgation de lois raciales en Italie empêche la jeune femme, d'origine juive, de poursuivre sa spécialisation en neurologie et psychiatrie. Pendant la guerre, elle devra installer un laboratoire de fortune dans sa cuisine puis dans sa maison de campagne piémontaise pour mener des expérimentations sur les embryons. Ses découvertes sur les poulets, pourtant réalisées dans des conditions précaires, lui valent en 1947 une invitation à la Washington University de Saint Louis dans le Missouri.

Elle y restera trente ans, poursuivant sa carrière en tant que chercheuse et enseignante, tout en dirigeant l'Institut de biologie cellulaire du Centre de recherche à Rome. En 1986, elle obtient la reconnaissance internationale grâce au Prix Nobel de Médecine pour la découverte révolutionnaire des "facteurs de croissance de cellules nerveuses". Cette découverte, "d'une importance fondamentale" selon les motivations du jury, a permis de mieux comprendre le développement du système nerveux et de faire d'énormes progrès dans l'étude des maladies cérébrales comme la maladie d'Alzheimer, des complications neurologiques liées au diabète et certains phénomènes cancéreux.

En août 2001, le président de la République italienne l'a nommée sénatrice à vie pour "ses grands mérites dans le champ scientifique et social". Elle préside toujours une fondation à son nom, créée en 1992 et destinée à financer les études de femmes africaines, en Ethiopie, au Congo et en Somalie notamment, et de jeunes dans le besoin.

Photo: le Dr Rita Levi-Montalcini, centenaire.

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

20/04/2009

206. Mandela en campagne.

_45679278_anc_mandela_466

Vêtu d'un t-shirt jaune, aux couleurs du parti, Nelson Mandela a participé hier à un meeting pré-électoral de l' A.N.C. Le vieil homme, qui n'apparaît que rarement en public, a été acclamé par 120.000 partisans. Le meeting avait lieu dans un stade, au centre de Johannesburg.  D'importantes élections générales se dérouleront en Afrique du Sud ce prochain mercredi. Mendela a rappelé le parti au pouvoir à ses devoirs: la lutte contre la pauvreté et la construction d'une société non raciale. "Nous devons nous rappeler que notre première tâche est d'éradiquer la pauvreté et d'assurer une meilleure vie à tous", a lancé celui qui a reçu le prix Nobel de la Paix en 1993.  "L'ANC a pour responsabilité historique de mener notre nation vers la construction d'une société unie et non raciale", a-t-il encore insisté. Mendela a prononcé quelques mots avant d'écouter son discours pré-enregistré. Le héros de la lutte anti-apartheid, qui aura 91 ans le 18 juillet, a passé près d'un tiers de sa vie en prison. Il avait été condamné à la prison à perpétuité en 1964, après une parodie de justice. 

( sur la photo ci-dessus, Nelson Mandela se fraie un passage pour quitter le stade ).

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

10/04/2009

205. Ils ne témoigneront jamais.

Il faut toujours être prêt à entreprendre
des voyages et des pélerinages.
J'ai déjà oublié les imbéciles qui m'ont harcelé.
Je n'ai rien contre celles et ceux qui m'ont cherché", 
qui ont essayé de me rendre la vie difficile. 
Je n'ai même plus d'amertume.                             

Mais je pense aux plus faibles,
à celles et à ceux à qui on a rendu la vie impossible 
et qui ne témoigneront jamais.

                   

 Raul Rivero " mandat de perquisition"

Écrit par p@role. dans . | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer