23/09/2010

232. Romancier

A 85 ans bien sonnés, l’écrivain Jean d’Ormesson publie un nouveau roman : «  C'est une chose étrange à la fin que le monde ».     Et cela 7 ans après avoir publié ses mémoires sous le titre de « C’était bien », mais il faut dire que la bibliographie de l’écrivain s’est entre-temps  enrichie de huit nouvelles oeuvres !

Né le 16 juin 1925, ce fils d’ambassadeur a passé son enfance au château de Saint-Fargeau, qui appartenait à sa mère. Cet épisode de sa vie est évoqué dans une fresque familiale « Au plaisir de Dieu ». Jean étudie ensuite les lettres, l’histoire et la philo. Il aime le journalisme et écrit pour Paris-Match dès 1950. Il entre à l’UNESCO où il fera carrière. Parallèlement, il écrit des romans et obtient un premier succès littéraire en 1971 avec «  La gloire de l’empire ». En 1973, à 48 ans, il devient le plus jeune membre de l’académie française. Les romans de d’Ormesson n’ont guère de fil conducteur que le temps qui passe mais sont remplis d’anecdotes subtiles, mélange harmonieux d’humour et d’érudition.

800px-Jean_dOrmesson_20100329_Salon_du_livre_de_Paris_1.jpg

 Jean d'Ormesson : "C'est une chose étrange à la fin que le monde" ( août 2010, Editions Robert Laffont ) 

CITATION de l'auteur à laquelle je ne peux…résister :

« Résistez. Résistez aux séductions moutonnières de la médiocrité, à l'ignominie des retournements intéressés, aux murmures de la lâcheté qui ne recule devant l'effort que pour se trouver tout à coup, mais trop tard, acculée à la tragédie. Résistez... »

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.