25/10/2010

234. Passionnée.

 

annie Cordy 82 ans.jpg

 

Chaque soir, Annie Cordy fait un tabac à Paris avec la  comédie  « Laissez-moi sortir », de Jean-Marie Chevret. La comédienne d’origine Belge tient le rôle principal, occupant même seule la scène pendant 80 minutes. C’est dire si l’artiste, âgée de 82 ans, détient la forme !   

Annie Cordy, qui est née à Laeken ( Bruxelles) le 16 juin 1928, a débuté tôt dans le music-hall en Belgique avant de monter en 1950 à Paris, à l’âge de 22 ans.  L'année suivante, elle rencontre François Bruno qui deviendra son conseiller artistique avant de devenir son mari en 1958. Annie est meneuse de revue, chante l’opérette avec succès et s’impose aussi comme comédienne, jouant avec de Funès et Bourvil. Dès 1955, elle s’impose les grandes scènes parisiennes. Elle  passe en vedette à Bobino et à l’Olympia. Sollicitée par l’Amérique, elle devient une artiste internationale. On lui propose des contrats pour des concerts, des films, des comédies musicales...     

A ce jour, plus de soixante ans plus tard, elle a déjà joué dans plus de 30 films, s’est produite sur scène plus de 6000 fois, a enregistré plus de 600 chansons… et a encore des projets plein la tête.  Artiste généreuse, humaine et d'une simplicité désarmante, elle explique volontiers que c’est la passion qui l’entretient, qui la nourrit chaque jour un peu plus et lui donne cette force, cette énergie rayonnante.

 

A ne pas manquer sur France 3, ce mardi 26-10-2010, une émission consacrée à Annie Cordy.

 

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

02/10/2010

233. Bon anniversaire.

 

Le Guiness se trompe : les doyennes des sœurs jumelles sont belges

 

Gabrielle Vaudremer et Marie Hendrix-Vaudremer, originaires de la région de Beauvais, dans le nord-ouest de la France, sont nées le 2 octobre 1910 et fêtent leurs 100 ans aujourd'hui.dans une maison de repos de Spa, en Belgique.               

Leus parents sont venus s'installer dans la région de Liège, où Marie a exercé la profession d'institutrice tandis que sa soeur Gabrielle confectionnait des chapeaux. 

La retraite venue, elles se sont installées au coeur des forêts ardennaises. « Pendant notre jeunesse, nous passions souvent les vacances à Spa. Et puis nous sommes souvent allées à la cueillette des myrtilles, des noisettes et des champignons », ont-elles précisé.

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer