28/12/2010

237. Vieillir:une découverte.

 

 

Pierson et enfants bis.jpg

"Cela a un sens pour les petits-enfants de venir voir leurs grands-parents", assure la psychologue et psychanalyste Danielle Quinodoz, expliquant comment leur écoute peut aider une personne âgée à "trouver un intérêt pour sa propre histoire" et ainsi "rester vivante jusqu'au bout"."Lorsque le monde externe s'appauvrit, il devient vital pour la personne âgée d'enrichir son monde intime", estimait la psychanalyste, à l'occasion d'un récent colloque à l'hôpital Sainte-Anne (Paris) sur le vieillissement et la souffrance psychique.

"C'est douloureux de vieillir. Il y a énormément de pertes quand on vieillit, on perd la santé, l'efficience physique, l'efficience psychique, on perd les amis, les gens qu'on aime. Si on a les yeux rivés sur ces pertes, on se dit que c'est une débâcle. Alors qu'on peut perdre beaucoup de choses dans la réalité extérieure, mais en gardant intérieurement toutes les richesses correspondant à ces pertes. Il ne s'agit pas de rester figé dans le passé, mais d'intégrer tous les souvenirs importants de notre passé, les intégrer dans notre histoire, pour les rendre présents".  

Installée à Genève, Danielle Quinodoz est installée à Genève ( Suisse ). Elle a été consultante auprès des Institutions universitaires de psychiatrie et de gériatrie, formant de nombreux professionnels à la psychothérapie et la psychanalyse des personnes âgées. Elle a publié  "Vieillir : une découverte" (Presses Universitaires de France - 2008).



Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer

01/12/2010

236. Sur les planches à 88 ans.

L’acteur français a fêté ses 88 ans ce 27 octobre, joue la comédie tous les soirs et a des projets plein la tête… 

Michel Galabru 2008.jpg

         

Michel Galabru, c’est, pour toute une génération,  l’inoubliable adjudant de la série des «  gendarmes de Saint-Tropez».  il y donnait une magistrale réplique à Louis de Funès, l’adjudant-chef Cruchot, son supérieur.                                                                        

C’est vrai que l’acteur, qui a tourné dans plus de 250 films, excelle dans les comédies  comiques. Récemment encore, il a apporté son talent dans « Astérix et Obélix contre César » dans « Le Petit Nicolas », ou il tenait le rôle du ministre de l'Éducation nationale, et dans l’immense succès « Bienvenue chez les Ch'tis ».             

Mais Michel Galabru, c’est surtout un comédien qui mène depuis les années 1950 une grande carrière théâtrale, où il interprète des pièces du répertoire classique « Le bourgeois gentilhomme » ou contemporain « L'Hurluberlu ». Il a obtenu le Molière du meilleur comédien en 2008.                          

Michel Galabru transmet son savoir grâce à son enseignement. Dans les années 80, il  a créé un cours très prisé, qui se donne dans le prestigieux Théâtre du Gymnase.

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer