16/06/2011

245. Maltraitance.

parole 2011 agee.jpg

15 juin : Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées



Aujourd’hui, la société occidentale s’inquiète des abus adressés aux personnes âgées. L’intérêt pour cette problématique en Europe croît depuis une quinzaine d’années.
La journée a pour but de sensibiliser l'opinion publique sur un phénomène inacceptable et tabou dans notre société, un fléau qu'il faut ensemble condamner, la maltraitance des personnes âgées.

Les victimes
Selon l'association Alma (association d'écoute aux victimes), les personnes les plus fragiles, en majorité des femmes (75%), plutôt âgées (en moyenne 79 ans) vulnérables, incapables de se défendre ou de réagir sont des victimes désignées (elles sont souvent dépendantes).

Les maltraitants
Même s'il est difficile de distinguer clairement les divers aspects de la maltraitance, physiques, psychologiques ou financiers, les petits frères des Pauvres qui accompagnent près de 8000 personnes dans l'Hexagone, se préoccupent particulièrement des maltraitances financières, car bien des actes de malveillance et des violences physiques sont motivés par des intérêts matériels. Ils sont souvent d'origine familiale et proviennent aussi de l'entourage non familial de la personne à domicile ou en institution (le voisinage, les personnels soignants, les démarcheurs…). Ces malveillances financières sont souvent des actes à la limite de la légalité, discrets et invisibles, qui passent parfois inaperçus aux yeux des victimes âgées elles mêmes qui peuvent ne pas être en pleine possession de tous leurs moyens.

Dans les établissements d'accueil des personnes âgées, les maltraitances peuvent être la conséquence d'un manque de personnel et de moyens. Le sujet est souvent "tabou", n'est pas abordé par les membres du personnel et peut faire l'objet d'un déni de la part des responsables. Cette situation est inadmissible de la part de lieux de vie où les personnes doivent évoluer dans un environnement professionnel, apportant soins tant préventifs que curatifs, sérénité et protection. 

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

01/06/2011

244. Un grand chorégraphe.

roland PETIT 2004.jpg

Né le 13 janvier 1924, Roland Petit entre tout naturellement à l'Ecole de danse dès l’âge de 9 ans. Il faut dire que sa mère, Rose Repetto, est costumière de l'Opéra de Paris.

Rapidement célèbre comme danseur, il quitte Paris pendant l’occupation. Dès la fin de la guerre, il crée  "Les Ballets des Champs-Elysées". Cocteau et Prévert collaborent à ses créations qui connaissent le succès. Picasso lui peint un décor. Créateur insatiable, il invente des ballets empreints de sensualité.

A partir de 1948, il va sillonner le monde entier. Il part d’abord à Londres, puis à Hollywood où il fait danser Zizi Jeanmaire avec Danny Kaye et Bing Crosby. Milan, Moscou, Berlin, Tokyo, Johannesburg, Marseille,Vienne, Pekin,..seront des jalons pour celui qui est maintenant reconnu comme un des plus grands chorégraphes du XXème siècle.

Installé en Suisse depuis plus de 10 ans avec sa muse Zizi Jeanmaire, l’artiste Petit est toujours actif et créatif. A 86 ans, il est revenu à l’automne dernier à l'Opéra de Paris. Il a présenté trois de ses grandes oeuvres, "Le Rendez-vous", "Le Loup" et "Le Jeune Homme et la Mort".

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer