22/02/2014

282. Bouger, c'est vital.

 

IMG_2311.JPG

 

Rester assis trop longtemps accroît le risque de handicap chez les plus de 60 ans, selon une recherche publiée récemment aux Etats-Unis. Les Américains de cette tranche d'âge sont sédentaires les deux tiers de leur temps, soit environ 9 heures par jour, selon cette recherche menée pendant 3 ans sur plus de 2.200 personnes.  

 Pour chaque heure de plus qu'un adulte de plus de 60 ans passe assis, il augmente de 50% son risque de devenir handicapé pour des activités quotidiennes telles que faire sa toilette, s'habiller et marcher, selon le Dr Dorothy Dunlop, professeur à la faculté de Médecine de l'Université Northwestern à Chicago (Illinois), principal auteur.

Les problèmes de santé liés à ce manque d'activité augmentent aux Etats-Unis, ajoute-t-elle, s'appuyant sur plusieurs études qui montrent que rester trop souvent assis accroît le risque de défaillance cardiaque, de diabète adulte (type2), de mortalité résultant du cancer, de maladies cardio-vasculaires et d'accident vasculaire cérébral. Une recherche connexe montre que si ces personnes passaient moins de 3 heures par jour assises, elles gagneraient en moyenne deux ans d'espérance de vie.

L'exercice, comme le simple fait de marcher régulièrement à vive allure, peut réduire de près de moitié les risques cardiovasculaires et de développer la maladie d'Alzheimer, montrent d'autres recherches.L'activité physique freine aussi le vieillissement normal du cerveau des personnes plus âgées, selon Kirk Erickson, professeur de psychologie à l'université de Pittsburgh.

 études publiées dans la revue  "Physical Activity and Health"

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.