10/01/2015

290. La liberté de dessiner...

2015  parole Georges-Wolinsk 3.jpg

 

 

 

Né à Tunis le 28 juin 1934, georges Wolinski a été assassiné ce 07 janvier 2015, à l’âge de 80 ans, alors qu’il animait une réunion de travail à Paris (France) dans les bureaux du journal Charlie-Hebdo, journal dont il était un des membres fondateurs et dont il avait été rédacteur en chef pendant plus de 10 ans. Wolinski et ses amis paient  de leur vie leur goût de la liberté. Wolinski était sans doute le plus connu des dessinateurs de la presse française, et cela depuis très longtemps puisqu’il avait déjà acquis la notoriété pendant les événements de mai 68. L’artiste au graphisme si reconnaissable avait collaboré avec l’Humanité, France-Soir, le Nouvel Observateur et Paris-Match. Il était l’auteur de nombreuses bandes dessinées et avait même exprimé son talent dans de grandes campagnes publicitaires. Il était aussi l'auteur de nombreuses citations dont celle-ci :   « le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris ».

 

Écrit par p@role. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer

Commentaires

Merci pour ce joli hommage !

Écrit par : Francoise | 23/01/2015

... paye de sa vie son goût pour la provoc, déjà en 68 sans doute? Je ne sais pasc puisque j'avais 8 ans en ce qui me concerne. La laïcité consistant à respecter les opinions des autres et non à les caricaturer pour s'en moquer. Comme quoi la sagesse ne vient pas forcément avec l'âge... Non je ne suis pas Charlie. Non je ne suis pas un mouton,vmais je me sers de ma culture pour rejoindre les autres dans la leur, pas à m'en gausser à leurs dépens....

Écrit par : olivier | 24/01/2015

Les commentaires sont fermés.